01 55 95 80 08

Bandeau

Articles de presse

  1. SOGEDEV
  2. Presse
  3. Articles de presse

Crédit d'impôt recherche, comment vos clients doivent traiter leurs dépenses de sous-traitance ? 3 questions à CLAIRE LAURENT, Responsable de Missions chez Sogedev !

Le 15 avril 2016

Comment intégrer la sous-traitance d'une filiale dans son Crédit d'impôt recherche (CIR) ? Quelle est la différence entre la sous-traitance et la délégation de personnel ? Les travaux sous-traités hors de France peuvent-ils être valorisés dans le calcul du CIR ?

Nous avons posé ces 3 questions à Claire LAURENT, responsable de Missions chez Sogedev qui nous apporte son éclairage sur la bonne manière d'appréhender ces points très spécifiques dans la déclaration du CIR.

1. Vos clients font appel à des prestataires situés à l'étranger pour réaliser des travaux de recherche et développement (R&D) : peuvent-ils les intégrer dans le calcul de leur Crédit d'impôt recherche ?

Cela dépend du lieu où sont réalisées les activités, et sous condition que les prestataires soient agréés CIR. Les activités de R&D éligibles doivent être réalisées au sein de l'Union européenne ou dans un autre Etat situé dans l'Espace économique européen (Norvège, Liechtenstein, Monaco, Suisse et Islande) ayant conclu avec la France une convention d'assistance administrative en vue de lutter contre la fraude et l'évasion fiscales.

Un point de vigilance à retenir : les experts du MENESR portent un regard particulier sur l'éligibilité des travaux de R&D réalisés par des sous-traitants intégrés au Crédit d'impôt recherche (CIR) et innovation (CII). Nous conseillons à vos clients de bien détailler ces travaux dans leur dossier afin de démontrer l'apport de compétences supérieures de leur prestataire. Enfin, ils doivent penser à conserver tous les contrats qui les lient à leur prestataire, la copie du courrier d'obtention d'agrément, qui peuvent être demandés lors d'un contrôle fiscal ultérieur de l'administration...

2. Vos clients sous-traitent certains travaux de R&D à une de leurs filiales : comment doivent-ils les valoriser dans l'assiette de leur Crédit d'impôt recherche ?

Pour que les travaux de R&D effectués par leur filiale, pour le compte de vos clients soient valorisables dans le calcul de leur CIR, celle-ci doit être localisée en France ou en Europe (Etat membre de l'Union européenne ou de l'Espace économique européen), réaliser des travaux éligibles et avoir obtenu l'agrément au titre du CIR/CII.

Cependant, si l'entreprise dispose de bureaux situés dans l'un des pays précédemment cités et que les salariés de ces bureaux sont directement rattachés à l'entreprise en France (les coûts de ce personnel sont supportés par l'entreprise directement, il n'y a pas de refacturation par exemple), vos clients peuvent valoriser les dépenses relatives à ce personnel « directement » dans leur assiette de CIR en dépenses de personnel (salaire et charges patronales), l'agrément n'est pas nécessaire.

3. Vos clients accueillent un consultant indépendant dans leurs équipes de R&D pour les soutenir dans leurs travaux éligibles au Crédit d'impôt recherche : s'agit-il de sous-traitance ?

Si vos clients font intervenir du personnel extérieur à leur équipe, en régie par exemple, alors pour pouvoir valoriser cette personne dans leur CIR, il faut que l'entreprise sous-traitante soit agréée. En revanche, il est possible d'intégrer du personnel dans son équipe au travers d'un contrat spécifique et encadré par la loi de mise à disposition de personnel par une autre entreprise. Les dépenses de cette personne considérée comme un chercheur ou un technicien de recherche sont directement intégrables dans la partie « dépenses de personnel » du CIR à condition que les charges correspondantes soient facturées pour le montant exact effectivement supporté par l'entreprise qui met à disposition cette personne.

Nous conseillons à vos clients de conserver tous les justificatifs relatifs à ce personnel afin de démontrer les capacités de cette personne à réaliser des travaux de R&D et tout document justifiant que la valorisation faite est bien celle du coût réel lors d'une vérification de l'administration.

Vos clients sous-traitent leurs travaux de recherche et développement et d'innovation et souhaitent savoir comment intégrer ces dépenses dans leur calcul de CIR/CII ? Nous vous proposons d'auditer gracieusement leurs projets : Contactez Véronique Porte au 01 55 95 89 79 et demandez un audit gracieux !

Demander un audit Documentation Contact

Nous utilisons les cookies pour vous apporter une meilleure expérience sur notre site. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.