01 55 95 80 08

Communiqués de presse

  1. SOGEDEV
  2. Presse
  3. Communiqués de presse

Sogedev accompagne la société Martiniquaise FIBandCo dans l'obtention de L'Aide pour le Développement de l'Innovation auprès de Bpifrance

Le 03 Février 2014 - Télécharger la version PDF

FIBandCO est une société Martiniquaise qui conçoit et commercialise un nouveau type de revêtement décoratif réalisé à partir de tronc de bananier, baptisé « Green Blade ». Naturel et respectueux de l'environnement, Green Blade s'inscrit comme une alternative éco-responsable au bois, et ainsi à la déforestation. Désireuse de commercialiser également cette technologie brevetée, la jeune société s'est rapprochée du cabinet SINTORIN, partenaire local de SOGEDEV pour l'aider dans sa demande d'Aide pour le Développement de l'Innovation (ADI) auprès de Bpifrance. Ce dossier constitue la première demande d'ADI enregistrée aux Antilles. Témoignant de l'attrait pour un tel projet à la fois éco-citoyen et innovant, la société FIBandCO a accueilli le 29 janvier, Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance, en visite en Martinique, venu inaugurer la nouvelle Direction régionale Antilles-Guyane de Bpifrance. Ce fût l'occasion pour l'entreprise de présenter son activité et d'échanger sur ses besoins et attentes pour l'année 2014.

FIBandCo : l'innovation au service de l'esthétisme durable

Créée en 2009, FIBandCO donne une seconde vie aux pseudo-troncs de bananiers. L'idée derrière le lancement de Green Blade était de valoriser une ressource abondante et inexploitée, mais aussi de proposer des solutions de revêtement qui ne contribuent pas à la déforestation, le tout sans compromettre l'esthétique. Présenté pour la première fois sur le salon Batimat 2011, Green Blade a remporté un franc succès et permis à FIBandCO de se voir décerner sur cette même édition la Médaille d'or de l'innovation mais également la mention spéciale du Jury. Pour développer son produit, FIBandCO a mis au point une technologie permettant la transformation de tronc de bananier en revêtement décoratif.

Après une période d'expérimentation, la société a décidé de commercialiser, en parallèle du produit fini, cette technologie brevetée à une clientèle composée d'industriels et de producteurs de bananes.

Pour ce faire, la société a décidé d'installer une unité pilote à la Martinique, qui permettra de démontrer le fonctionnement et l'efficacité du procédé auprès de potentiels acheteurs.

Pour mener à bien ce projet estimé à 1,2 millions d'euros la société envisage de financer ses dépenses en partie par le biais d'investissements privés mais également grâce au financemement public. Elle s'est donc, dans un premier temps, rapprochée localement de la BPI. C'est dans ce cadre que FIBandCo a découvert l'ADI, Aide pour le Développement de l'Innovation. Ce dispositif permet aux PME et entreprises de moins de 2000 salariés de financer partiellement leur projet de R&D et d'innovation. Cette aide est attribuée sous la forme d'une avance remboursable en cas de succès ou d'un prêt à taux zéro.

La rencontre avec Bpifrance a très vite fait prendre conscience à FIBandCo de la complexité des démarches, notamment la somme des pièces justificatives exigées et le temps que requiert la constitution d'un tel dossier pour une jeune start-up.  Ainsi FIBandCO a choisit de s'appuyer sur l'expertise du cabinet conseil SINTORIN.

La rencontre Sogedev et FIBandCo 

La jeune société Martiniquaise a connu Sogedev par le biais de notre partenaire implanté sur l'île : le cabinet Sintorin, spécialisé en conseil et optimisation. La première rencontre avec Sogedev a eu lieu en novembre 2013 sur le salon Batimat. Les deux sociétés ont échangé sur les différents aspects du projet innovant de FIBandCO et la manière de valoriser au mieux cette recherche auprès de Bpifrance.

Un consultant de Sogedev, aux compétences à la fois techniques et financières, s'est ensuite enquis de la mission de recueillir les différents éléments du dossier au cours d'un entretien : analyse des aspects technologiques (veille, étude de l'état de l'art, personnels affectés au projet...), l'étude des aspects financiers (documents comptables, prévisions financières...) et des aspects commerciaux et organisationnels de la société. A l'issu de ce rendez-vous et en 15 jours seulement, Sogedev a rédigé un dossier de synthèse correspondant aux critères rigoureux de Bpifrance. Après présentation à FIBandCO et de légers ajustements, la demande a été déposée auprès de Bpifrance en tout début d'année 2014.

Un mois seulement s'est écoulé entre la première prise de contact entre les deux sociétés et le dépôt du dossier.

« Au lancement de notre société, nous avions élaboré en interne nos différentes demandes de financement. Maintenant que nous connaissons la méthodologie et la réactivité d'un cabinet de conseil tel que Sogedev, nous souhaitons que cette relation perdure, notamment avec le consultant en charge de notre dossier qui a très vite compris les tenants et les aboutissants de notre projet », commente Vladimir Hayot, Président de FIBandCO.

La commission chargée d'évaluer le projet se réunit prochainement et devrait être en mesure de lui proposer une aide estimée entre 300 000 et 500 000 euros. L'obtention de cette aide permettrait notamment à FIBandCO de renforcer ses équipes de techniciens et d'ingénieurs travaillant à l'amélioration continue de sa technologie. 

Diagnostic Documentation Contact