PME, ETI innovantes : connaissez-vous le Prêt Innovation FEI et les Prêts d’Amorçage avec le FEI ?

Mis en place par le Fonds européen d’investissement (FEI) et Bpifrance, le Prêt Innovation et les Prêts d’Amorçage permettent de renforcer la trésorerie des entreprises innovantes pour favoriser leur croissance et le développement de leurs nouveaux projets.

Prêts Bpifrance

Le Prêt Innovation FEI (PI) : pour financer la phase d’industrialisation et de commercialisation d’un projet innovant

Le Prêt Innovation finance les dépenses immatérielles liées au lancement industriel et commercial d’une innovation, de 50 000€ à 5M€, et dans la limite du double des fonds propres et quasi-fonds propres de l’entreprise. Il est réservé aux PME et ETI de plus de 3 ans qui développent ou commercialisent une innovation (de produit, de procédé ou de service) en France ou à l’étranger. Pour cela, elle doit justifier d’une innovation soit par des dépenses en Recherche & Développement (R&D) significatives, soit par le dépôt d’un brevet ou d’une création numérique, soit par l’obtention récente du Crédit Impôt Recherche (CIR) ou d’une aide à la Recherche-Développement et Innovation (RDI).

Quelles dépenses éligibles ? Ce sont les dépenses immatérielles liées à la conception du produit ou du processus de fabrication, à la mise en œuvre de normes et/ou de certifications, aux frais de propriété intellectuelle, marketing, aux ressources humaines nécessaires à la commercialisation.

 

Les Prêts d’Amorçage avec le FEI (PA & PAI) : pour renforcer la trésorerie et favoriser l’entrée d’investisseurs au capital

Il s’agit de prêts finançant la croissance d’entreprises porteuses de projets innovants, sur les périodes comprises entre l’acte d’une levée de fonds et le versement de ces fonds. Suivant l’âge et le montant de fonds levés, les critères et modalités d’accès à l’un ou l’autre de ces prêts varient :

  • Le Prêt d’Amorçage avec le FEI (PA): réservé aux entreprises de moins de 5 ans et plafonné aux fonds propres, il octroie de 50 000 € à 100 000 €, voire 300 000 € de trésorerie si la région s’engage en garantie. Pour y prétendre, l’entreprise doit en outre justifier d’une innovation par l’obtention d’une aide à la recherche et au développement (Bpifrance, ADEME, aides régionales…), ou par l’obtention d’un prix au titre d’une candidature au concours i-Lab,
  • Le Prêt d’Amorçage Investissement avec le FEI (PAI): réservé aux entreprises de moins de 8 ans ayant déjà réalisé une levée de fonds de 200 000 € minimum, le Prêt Amorçage Investissements octroie un montant de 100 000 à 500 000 € pour renforcer la trésorerie de l’entreprise et la soutenir dans sa croissance, dans la limite de la moitié de la levée de fonds réalisée. Le tour de table doit être composé d’investisseurs professionnels avisés (Business Angels par exemple), à savoir que les plateformes de crowdfunding sont éligibles sous conditions.

 

Complémentaires des dispositifs déjà mis en place par Bpifrance, ces outils de financement visent à soutenir le développement des entreprises françaises sur deux segments clés et risqués : l’innovation et l’investissement, indispensables à la relance économique.


Vous avez des questions sur le Prêt Innovation et les Prêts d’Amorçage ? Nous vous proposons d’auditer gracieusement votre dossier et de préconiser, le cas échéant, des recommandations.

Contactez Marie Garnier par téléphone au 01 55 95 80 08 ou par e-mail à mgarnier@sogedev.com.

Ou utilisez notre formulaire de diagnostic en ligne pour être recontacté(e).


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *