• Nouveau « coup de rabot » pour les pépites technologiques françaises ! Lire la suite
  • Médiation inter-entreprises : Sogedev obtient l'un des premiers référencements CIR/CII ! Lire la suite
  • Utilisation du Crédit d'impôt recherche dans le numérique : la nouvelle étude de SOGEDEV et de l'AFDEL vient d'être publiée ! Lire la suite
  • « Horizon PME » - Etude des besoins pour la croissance des PME innovantes : les 10 enseignements à retenir Lire la suite
  • Agrément CIR : modification des critères d'éligibilité des dépenses sous-traitées Lire la suite

Témoignages

Nous avons choisi Sogedev car l'expertise du consultant que nous avons rencontré et qui nous suit aujourd'hui nous a totalement convaincu.

Edition de logiciels

Lire la suite

Avis d'experts

Crédit d'Impôt Recherche : Traitement des subventions et avances remboursables : les dernières précisions de l'administration fiscale

Lire la suite

Agenda

07 Novembre 2016

Sogedev - Présentation de l'Observatoire 2016 des actions du Gouvernement en faveur des entreprises innovantes.

Lire la suite

OFFRE > Innovation et R&D > Le statut Jeune entreprise innovante (JEI) > Avantages JEI

Statut Jeune Entreprise Innovante : quels avantages ?

Créé par la Loi de finances 2004, le statut fiscal de Jeune Entreprise Innovante (JEI) permet aux jeunes PME françaises d'obtenir l'exonération totale ou partielle de certaines charges sociales et fiscales pour les aider à financer leur activité de Recherche et Développement (R&D).

Une exonération totale de cotisations patronales d’URSSAF

Depuis le 1er janvier 2014, les exonérations de charges URSSAF sur le personnel JEI (relatives à la maladie, la vieillesse et les allocations familiales) sont revenues à leur niveau initialement instauré en 2004, à savoir une exonération totale (100%) durant les huit premières années d'existence de l'entreprise.

Les cotisations patronales et exonérations avec le statut JEI

L’exonération porte sur les cotisations patronales d’Urssaf des salaires du personnel affecté à la R&D. Les exonérations sont limitées à 5 fois le plafond annuel de sécurité sociale, soit 187 740 euros pour 2014 et par établissement. Par ailleurs, la rémunération brute mensuelle faisant l'objet d'exonération est, quant à elle, plafonnée à 4,5 fois le SMIC par salarié. Au-delà de ce montant, les exonérations liées au statut JEI sont supprimées.

Exonérations d'impôt sur les sociétés (IS) sur 2 ans :

La Loi de finances rectificative pour 2011 prévoit une baisse des exonérations d'IS des jeunes entreprises innovantes (JEI), qui sont dorénavant de 100% la première année, puis 50% la seconde (contre 100% sur les trois premières années et 50% les deux années suivantes lors de la version initiale du statut JEI).

Cumuler le statut JEI

Une entreprise peut cumuler les avantages du statut de jeune entreprise innovante (JEI) avec d’autres aides, et en particulier avec le crédit d’impôt recherche (CIR), basé sur les mêmes critères d’éligibilité quant à la nature des travaux et des dépenses à retenir. Les dépenses retenues dans l’assiette du CIR pour un exercice peuvent également être intégrées dans le calcul des 15% des travaux de R&D éligibles du statut JEI pour le même exercice.

 

contactez-nous au 01 55 95 80 08 Découvrez SOGEDEV en 2 minutes
LinkedIn Google Plus Twitter Viadeo